À l'attention de la personne déléguée à la protection des données, Hôtel de Ville de Suresnes,

En application de la loi n° 78-575 du 17 juillet 1978 relative aux documents administratifs, je souhaite recevoir communication du document administratifs suivant :

- exemplaire signé de la convention passée entre la ville et l'entreprise XXII Group.

Je souhaite également une réponse à mes questions car l'interface de saisine ouverte sur le site de la ville dysfonctionne et je n'arrive pas à vous transmettre mes questions que vous trouverez donc ci-après.

Dans un article en ligne du journal Le Parisien paru le 3 courant, la société XXII Group dit que ses algorithmes n'empêcheront aucune infraction, aucun acte délictueux tandis que le Maire déplore qu'un fauteur de trouble s'éclipse à l'arrivée de la police, ce qui restera inchangé avec l'IA ; à quoi bon formater une machine dans ce cas ?

Suresnes est une ville avec de nombreux logements sociaux (36% il me semble) et relativement peu d'actes délinquants en proportion ; les lieux où la tranquillité publique est perturbée sont connus des habitants, de la municipalité et de la police, les membres des conseils consultatifs de quartier évoquent régulièrement les éventuels problèmes : pourquoi n'y a t'il pas un travail sérieux d'effectué auprès de ces personnes et avec les habitants ?

Pour ce qui est des dépôts sauvages d'encombrants, il sont rares et régulièrement les membres des conseils consultatifs de quartier suggèrent des solutions (végétalisation, service d'enlèvement à la demande, création d'espaces dédiés, augmentation des fréquences).

Parmi les promesses de campagne il y avait "brigades vertes", "voisins vigilants", "médiateurs de rue".

Cela laisse perplexe que des comportements piétons tels que courir, marcher seul ou à plusieurs de jour comme de nuit, s'immobiliser, etc, deviennent des comportements suspects alors que globalement l'ambiance de cette ville est agréable mais l'IA pourrait conduire à une multiplication de contrôles d'identité qui vont exaspérer les habitants.

⇒ quels sont les droits des citoyens ?

⇒ pouvez-vous me donner davantage de précisions sur le dispositif envisagé ?

⇒ pour une personne vivant ou travaillant à Suresnes qui ne souhaiterait pas participer à cette expérimentation : quelles sont les manières d'exercer un droit d'opposition ?

Je souhaite recevoir le document demandé et vos réponses à mes questions dans un format numérique ouvert et réutilisable. Pour ce faire, veuillez m’indiquer leur adresse de téléchargement ou me les envoyer en pièce jointe.

Veuillez agréer, Madame ou Monsieur le délégué à la protection des données, l'expression de mes sentiments républicains.

PS: cf. livre III du code des relations entre le public et l’administration.

Geoffrey LECARPENTIER, Mairie - Suresnes

2 pièces jointes

Bonjour,

 

Je vous Prie de trouver ci-joint la réponse de la Ville en date du 07 mai
2021.

 

Je vous en souhaite bonne réception.

 

 

 

[1]bandeau coronavirus

 

--------------------------------------------------------------------------

Ce message est un document de travail. Il contient des informations
confidentielles ou appartenant à la mairie de Suresnes. Ce message ne
représente en aucun cas un engagement de la part de la mairie de Suresnes.
Seule une version papier signée par le Maire ou un adjoint au Maire
constitue un engagement. La Mairie ne saurait être tenue pour responsable
des dommages directs ou indirects, qui pourraient résulter de la
reproduction, de l'utilisation, de la diffusion, de la modification, de la
falsification ou de la divulgation de ce présent message. Si vous n'êtes
pas le destinataire de ce message, merci de le détruire immédiatement et
d'avertir l'expéditeur de l'erreur de distribution.

References

Visible links

Cher Geoffrey LECARPENTIER,

Je vous ai répondu le 07 courant par mail à l'adresse indiquée sur le document que vous avez partagé via cette plateforme et ai doublé ce mail par précaution.

Je ne vous cache pas mon étonnement d'une demande aussi tardive alors que la quasi totalité des membres du conseil municipal et de nombreux services de la ville ont mon adresse mail.

Format word (ie: réponses à mes questions) et pdf (ie: l'analyse d'impact relative à la protection des données, la copie de l'exemplaire daté et signé de la convention) conviendront.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

GUEROUT Valérie